Dans un pays on a plutôt l’habitude de zigzaguer entre les scooters et les marchands de rues aux chapeaux coniques, Hoi An est une exception : son magnifique centre historique est interdit aux voitures et aux deux roues !

Cette petite ville vivante du centre du Vietnam se trouve à seulement 30 minutes de Da Nang et à quelques heures de Hué. Cours de cuisine, balade en vélo dans les rizières, détente sur la plage ou confection de vêtements sur mesure, difficile de s’ennuyer !

Malgré l’affluence des voyageurs, Hoi An est un de nos souvenirs les plus marquants de notre voyage autour du monde. Cet ancien port marchand nous a laissés des images colorées plein la tête :

  • L’ancienne ville est un vrai régal pour les yeux. Son architecture en bois aux influences multiculturelles a été précieusement conservée, ce qui lui a valu d’être classée au patrimoine mondial de l’Unesco.
  • Les portraits des minorités ethniques du Vietnam exposés dans la galerie du talentueux photographe Réhahn sont poignants et d’une beauté sublime.
  • À la nuit tombée, l’atmosphère devient magique lorsque les milliers de lampions s’éclairent et se reflètent sur l’eau.

Impossible de ne pas tomber sous son charme !

Hoi An - la ville aux 1000 lanternes - Vietnam

Balade dans le centre historique : un kaléidoscope culturel

L’architecture exceptionnelle de Hoi An a miraculeusement résisté à la guerre du Vietnam ou plutôt la guerre américaine (tout dépend d’où on se place). Plus de 800 édifices sont répertoriés pour leurs intérêts historique et architectural aux influences diverses : vietnamiennes, chinoises, françaises et même japonaises.

En se baladant à Hoi An, il ne faut pas être surpris de tomber sur le quartier français au niveau de la rue Phan Boi Chau (anciennement rue Courbet) avant de croiser un temple chinois au détour d’une rue puis de se retrouver sur un pont japonais. Ce dernier a été construit en 1593 pour, justement, relier le quartier japonais au quartier chinois.

Les anciennes maisons de toutes les couleurs sont assez basses sur deux étages avec des beaux balcons en bois. Certaines peuvent se visiter en se procurant un pass touristique. C’est une belle occasion d’observer les trappes qui servent à hisser le mobilier lors des inondations (assez fréquentes dans la région). Le temps de quelques jours, les habitants se déplacent en barque comme à Venise ! Magique.

Balade à Hoi An - Vietnam
Pont japonais - Hoi An - Vietnam
Temple chinois - Hoi An - Vietnam

Lampions enchanteurs : l’emblème de la ville de Hoi An

Hoi An est unique en son genre et mondialement connue pour ses milliers de lanternes de toutes les couleurs qui illuminent la ville. L’atmosphère, romantique à souhait, est presque irréelle de jour comme de nuit. Ce décor de rêve est une aubaine pour les photographes et vidéastes que nous sommes. Nous ne pouvions pas nous arrêter de photographier chaque bateau, chaque bâtisse et chaque ruelle éclairée de mille feux. Pour les vietnamiens, ces lanternes suspendues apportent chance et bonne santé.

Comme si la ville ne pouvez pas être plus féérique, l’atmosphère est plus onirique que jamais les soirs de pleine lune (entre le 14ème et le 16ème jour de chaque mois lunaire). Pendant trois jours, la ville éteint les lumières artificielles et s’éclaire uniquement à la lumière des lampions. Tous les véhicules sont interdits y compris les vélos ! C’est l’occasion pour les vietnamiens d’honorer leurs ancêtres et pour les voyageurs de faire un voeu en déposant sur la rivière des lotus en papier avec une bougie à l’intérieur. Un moment poétique.

Hoi An - la petite Venise du Vietnam
Lampions à Hoi An
Hoi An - la plus belle ville du Vietnam

Portraits des peuples oubliés du Vietnam

Réhahn, un français installé à Hoi An, est probablement l’un des photographes étrangers les plus réputés du Vietnam. Depuis plus de 10 ans, il va à la rencontre des nombreuses minorités ethniques dans les villages perdus et difficiles d’accès pour capturer le sourire de ses habitants. Ses superbes photos sont à découvrir dans une ancienne maison coloniale qui fait office de galerie et de musée : Art Gallery Museum – Couleurs d’Asie.

Ses portraits nous ont particulièrement touché : ils nous ont rappelé notre rencontre avec les minorités ethniques dans le nord du Vietnam lors de notre road trip en scooter dans la province de Ha Giang. Sur le parcours nous avons notamment croisé des hommes de la minorité Hmong qui se coiffent d’un béret basque (héritage de la présence française).

Portraits du Vietnam - Réhahn - Hoi An

© Réhahn

Portraits du Vietnam - Réhahn - Hoi An

© Réhahn

Art Gallery Museum - Couleurs d’Asie - Hoi An

Bilan de notre expérience à Hoi An

Certes vous ne serez pas seuls à découvrir Hoi An : elle est citée dans tous les guides de voyage comme l’une des plus belles villes à découvrir au Vietnam. Pourtant son charme est si magique qu’on oublie presque l’affluence des voyageurs. Pour l’apprécier presque seuls, rien de mieux que se lever aux aurores (vers 5h30) pour vous balader dans cette ville féerique. Vous ne le regretterez pas.

La suite de notre aventure au Vietnam

Nuances de couleurs à Hoi An : la ville aux 1000 lanternes

Dans un pays on a plutôt l’habitude de zigzaguer entre les scooters et les marchands de rues aux chapeaux coniques, Hoi An est une exception : son magnifique centre historique est interdit aux voitures et aux deux roues ! Cette petite ville vivante du centre du...

Parc aquatique abandonné de Hué : un décor de fin du monde

Exploration d’un lieu caché et officiellement interdit aux allures de scène post-apocalyptique : le parc aquatique abandonné de Hué au Vietnam.

La boucle de Ha Giang : 4 jours de road trip dans une région méconnue

La boucle de Ha Giang en moto : rizières, cascades, villages cachés, champs de cannabis, rencontres. 4 jours magiques dans le nord du Vietnam.

Nos aventures sur Instagram

Partager l’article