Éveiller ses sens à Bhaktapur

Éveiller ses sens à Bhaktapur

Bhaktapur est sans aucun doute une des plus belles villes de la vallée de Katmandou. Au coucher du soleil, quand la foule se dissipe, cette cité dévoile tout son charme photogénique avec ses rues piétonnes pavées de briques rouges. Bertolucci a d’ailleurs choisi la ville comme décor pour plusieurs scènes de son film Little Buddha avec Keanu Reeves.

Le choix du réalisateur ne nous surprend pas. Cette ville népalaise à quelques kilomètres de Katmandou a stimulé tous nos sens. Nous en avons pris plein les yeux à la vue de son architecture Newari, sa cuisine originale a régalé nos papilles et ses artisans potiers nous ont transmis l’art de la création fait main.

Une découverte de Bhaktapur visuelle, gustative et même tactile !

Bhaktapur - Katmandou - Népal

La cité des artistes : un spectacle visuel

Se balader dans les rues de cette ville est un plaisir pour les yeux. C’est toute une toile qui se dessine au détour des ruelles avec ses temples, ses palais, ses belles demeures et ses petites échoppes. Bhaktapur a conservé son authenticité et son caractère médiéval à tel point qu’on se demande si le temps ne s’est pas arrêté ! Ce n’est pas étonnant que la ville soit inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

Ce superbe décor est un héritage de la culture des Newars. Ce sont les plus anciens habitants de la vallée de Katmandou. Ils sont très attachés aux traditions et aux coutumes religieuses : sacrifices d’animaux, rites du passage de l’enfance à l’âge adulte et vénération de la Kumari (fillette désignée pour incarner une déesse vivante !).

Au-delà de leurs traditions, les Newars sont réputés pour leur art : peintures, masques en papier mâché, produits céramiques et architecture. Une des principales caractéristique de l’architecture traditionnelle népalaise est d’ailleurs la fenêtre en bois. Au Népal, l’utilisation de la vitre n’est arrivée qu’au XXème siècle ! Les fenêtres des Newars sont finement sculptées et ornées de divinités, paons, dragons et autres figures. Splendide.

Fenêtre newar - Bhaktapur
Masque en papier mâché - Bhaktapur
Art newar - Bhaktapur - Népal

Découverte culinaire de Bhaktapur

Au Népal il est impossible de passer à côté du Dal Bhat, c’est une institution. Ce plat national est composé de soupe de lentilles (Dal) et de riz (Bhat) avec des légumes en accompagnement. Il se mange à la main (droite) et sa garniture est servie à volonté ! Comme un népalais qui se respecte, nous en avons mangé à tous les repas pendant notre trek de 10 jours dans les Annapurnas. Au retour de notre marche, nous étions en recherche de nouvelles saveurs. Bhaktapur nous a facilité la tâche en éveillant nos papilles avec deux plats traditionnels : le Juju Dhau et le bara.

Le Juju Dhau est un yaourt crémeux délicieux. Contrairement aux yaourts classiques au lait de vache, la préparation de ce dessert népalais est à base de lait de bufflonne (bien plus riche en goût et en texture). Le véritable Juju Dhau (ou King Kurd) est toujours servi dans des pots en terre cuite à l’intérieur duquel il a préalablement reposé pendant plusieurs heures. Après l’avoir goûté, nous pouvons vous assurer qu’il fait honneur à son nom : le JuJu Dhau est véritablement le roi des yaourts !

Le bara est une délicieuse galette de lentilles accompagnée d’un oeuf ou de viande. Nous avons eu la chance de goûter ce plat newari chez Biku Maya : âgé de plus de 70 ans, elle sert sa spécialité depuis 45 ans maintenant ! Elle prépare les galettes sur des gamelles à même le sol dans une minuscule gargote derrière le temple Nyatapola. L’expérience, très authentique, est aussi inoubliable que le goût.

Juju Dhau - Bhaktapur - Népal
Biku Maya - Bhaktapur - Népal

Initiation à la poterie artisanale

En continuant notre balade dans les rues de Bhaktapur nous tombons sur la place des potiers (Kumalé tole ou Pottery Square) : une toute petite place pittoresque où la glaise est toujours travaillée sur des roues de bois actionnées à la main. En voyant ces artisans d’un autre temps transformer l’argile en vases de toutes les formes nous ne résistons pas à l’envie de tenter l’expérience !

Ce sera Sajan, un maître potier qui tient une boutique / atelier sur cette place qui sera notre prof pour une initiation à la poterie. Pendant plus d’une heure, il nous apprend à préparer la glaise, à ressentir le mouvement des roues et à nous détendre : on a même le droit à une petite pause relaxation avec des bols tibétains. Nous avons pu garder une de nos créations (plus ou moins réussie). Si vous comptez garder la vôtre, prévoyez un cours de bon matin pour laisser le temps à l’œuvre de sécher au soleil.

Cette initiation a été totalement improvisée. Pourtant elle reste un très beau souvenirs du Népal : moins par la tâche en elle-même que par l’échange et le moment vécu. On espère que ces images réveillent les artistes qui sommeillent en vous et vous donnent envie de tenter l’expérience !

Place de potiers - Bhaktapur - Népal
Initiation à la poterie - Bhaktapur - Népal
Cours de poterie - Bhaktapur - Népal

Bilan et souvenirs de Bhaktapur

Bhaktapur est une ville qui doit se vivre pour en profiter véritablement. On peut passer à côté de son charme si on ne cherche pas à s’imprégner de son âme, de sa culture et de ses habitants. Cette cité népalaise a définitivement stimulé nos sens et nous a laissé pleins de souvenirs : des images plein la tête, quelques calories en plus et même un petit vase fait par nos soins. Que demander de plus !

Notre voyage à Bhaktapur en vidéo

La suite de notre aventure au Népal

Nos aventures sur Instagram

Partager l’article 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reçois les plus belles expériences par mail

Pas de spam, promis :)

Merci pour ton soutien. Tu vas recevoir un mail de confirmation

Pin It on Pinterest

Share This